Signaux/Fr

From OpenTTD
Jump to: navigation, search


Voir le tutoriel Construire des signaux comme introduction pratique aux signaux.

Les Signaux sont des éléments utiles qui vous permettent de contrôler les déplacements des trains. Ils sont nécessaires pour gérer la circulation des trains et éviter les accidents, essentiellement les collisions sur les réseaux ferroviaires empruntés par plusieurs trains.

Le principe de base est qu'un signal "contrôle" la circulation sur le bloc de voie situé derrière lui, bloc qui commence à sa propre position et se termine au droit du signal suivant, au bout de la voie si elle s'arrête (ou entre en gare, dans un dépôt, ..). Les signaux interdisent la présence de plus d'un train sur un même bloc à l'exception toutefois des signaux PBS évoqués plus bas qui gèrent la circulation différemment. La situation la plus classique est la plus couramment rencontrée: un signal laisse passer un train sur "son" bloc si et seulement aucun autre train n'est présent sur ce dernier. Si un premier train est encore sur son bloc de voie alors le signal interdira l'accès au train suivant jusqu'à ce que le premier ait quitté le bloc.

Contents

Construction de signaux

Mode construction de signaux

Pour construire des signaux, vous devez être en mode Signaux. Ouvrez la barre d'outils Construction ferroviaire et cliquez sur l'icône Signaux Place signal.png. Une interface avancée est désormais disponible et activée par défaut (consulter Interface de sélection des signaux) . Pour les opérations suivantes, le mode signaux doit être activé :

  • Pour placer un signal, cliquez sur une section libre de la voie ferrée. Par défaut un signal à double sens, qui est le signal de base. Voir ci-dessous pour le changer en un autre type de signal. Si vous placez un signal dans une case partagé par deux voies parallèles, prenez soin de cliquer exactement sur la voie concernée.
  • Placez des signaux multiples en une fois en cliquant sur un signal existant et en glissant le curseur le long de la voie. Ils seront espacés selon les paramètres du greffon densité des signaux en mode Glisser/Déposer et dans la même direction que le premier signal (depuis la version 0.7, ce paramètre se modifie dans les options avancées).
  • Placez des signaux multiples le long d'une ligne complète en maintenant le bouton Ctrl appuyé et en glissant le curseur depuis un signal existant. Vous n'avez besoin de glisser que sur une seule case et toute la ligne sera complétée automatiquement, en fonction de la densité des signaux en mode Glisser/Déposer jusqu'à la prochaine gare, le prochain signal ou la prochaine intersection. (0.6.0-beta 2 et supérieur).
  • Supprimez les signaux en cliquant sur l'icône Toggle clear active.png bulldozer (ou bouteur), tout en étant dans le mode Signaux. Puis cliquez sur le signal non désiré. Vous pouvez glisser le curseur pour supprimer plusieurs signaux, ou Ctrl-Glisser pour supprimer tous les signaux jusqu'à la prochaine intersection.
  • Créez des Signaux à sens unique en cliquant sur un signal existant. Le signal basculera cycliquement entre un signal double sens, un signal à sens unique et un signal à sens unique dans le sens opposé.
  • Créez d'autres catégories de signaux de bloc et de signaux de chemin en cliquant sur un signal existant tout en maintenant la touche Ctrl appuyée.

Limitation

Les signaux ne peuvent être placés :

  • sur des cases contenant des jonctions, ou un croisement avec une route ;
  • sur un pont ou dans un tunnel. Mais un greffon d'HackaLittleBit peut simuler un placement automatique de signaux.

Interface de sélection des signaux

Une nouvelle interface peut être utilisée pour placer des signaux, qui complète ou remplace l'utilisation du Ctrl-clic pour changer de type de signal.

Si l'interface n'est pas activée, cliquez en maintenant Ctrl appuyé sur l'icône Signaux pour faire apparaître l'interface, ou dans Options Avancées/Construction, activez l'option Activer le GUI des signaux (versions plus anciennes : dans openttd.cfg, mettez true à l'option enable_signal_gui). Quand vous cliquerez sur l'icône Signaux, vous aurez maintenant cette interface :

Nouvelle interface
Électro-sémaphores (signalisation électro-mécanique, donne un « cachet ancien »)
Signal Semaphore.png signaux de bloc standards
Signal Semaphore Pre-Signal.png pré-signaux d'entrée
Signal Semaphore Exit-Signal.png signaux de sortie
Signal Semaphore Combo-Signal.png signaux combinés
Signal Semaphore Path.png signaux de chemin (autorisant les trains en sens inverse)
Signal Semaphore Path One-Way.png signaux de chemin à sens unique (interdisant les trains en sens inverse)
Signaux lumineux
Signal Electric.png signaux de bloc standards
Signal Electric Pre-Signal.png pré-signaux d'entrée
Signal Electric Exit-Signal.png signaux de sortie
Signal Electric Combo-Signal.png signaux combinés
Signal Electric Path.png signaux de chemin (autorisant les trains en sens inverse)
Signal Electric Path One-Way.png signaux de chemin à sens unique (interdisant les trains en sens inverse)
Autres icônes
Signal Convert.png Conversion de signaux - convertit un signal sur la voie en le type de signal sélectionné sur l'interface. Voir Convertir le type de signal
Signal Density.png Densité - paramètre la fréquence de placement des signaux en utilisant le placement automatique. Voir Construire une ligne de signaux

Note : changer de type de signal est gratuit, mais changer un signal lumineux en signal électro-mécanique ou réciproquement coûte de l'argent. L'électro-sémaphore a son utilité pour, dans certains cas, rendre plus visible la signalisation au joueur (notamment lorsque la couleur des signaux lumineux ne peut être vue à cause de l'orientation).


Disponibilité de la fonctionnalité

<1.0

1.0-1.2

1.3

1.4

1.5-1.7

Nightly

Signaux de blocs

Un bloc — ou portion de réseau — est l'ensemble du réseau ferroviaire accessible depuis un point donné et qui s'étend dans toutes les directions tant qu'un signal n'est pas rencontré. Les signaux de blocs, comme le nom le suggère, indiquent l'état des différents blocs qui constituent le réseau.

Si le bloc au-delà du signal est occupé par un train (ou plusieurs), alors celui-ci est rouge et un train en approche s'arrêtera au pied dudit signal. Par contre, si le bloc au-delà du signal est libre de tout train, alors celui-ci est vert et un train en approche continuera sa route au-delà dudit signal sans ralentir. (pour simplifier, nous nous basons sur les signaux lumineux classiques, mais les électro-sémaphores fonctionnent sur le même principe).

Signaux à double sens

Two-way signal.png
Signaux à double sens dans une gare

Les signaux à double sens sont utilisés sur une voie ou des trains circulent dans les deux sens. L'utilisation la plus commune est au niveau des gares de fin de ligne, ou les trains entrent et sortent du même côté de la gare. Dans l'exemple à droite, les signaux permettraient à un train approchant, d'entrer dans l'aire de chargement libre. Si le train qui est à quai devait partir à cet instant il pourrait démarrer immédiatement, le signal vert l'autorisant à emprunter la voie car elle est libre. A l'inverse ce signal passerait au rouge et retiendrait le train à son quai si un autre entrait en gare.

Un train arrivant aurait quand à lui accès libre au seul quai libre, l'accès au quai déjà occupé lui étant interdit par le signal qui resté au rouge.

Si un train doit ainsi choisir parmi deux directions ou plus, chacune contenant un signal à double sens, il choisira donc la direction avec un signal vert. Si tous les signaux en avant sont rouges, il va s'engager vers la direction la plus simple, s'arrêter au pied du signal, et attendre le passage au vert de celui-ci.


Signaux à sens unique

One-way signal.png

Les signaux à sens unique contraignent les trains à n'emprunter une voie que dans un seul sens. Dans l'exemple ci-dessous, les signaux forcent les trains à circuler en boucle (dans le sens anti-horaire). Cela présente deux avantages : les trains entrent et sortent des gares de manière efficace, et plusieurs trains peuvent circuler en même temps sur la même voie (à condition de fractionner cette voie en blocs suffisamment petits pour ne pas bloquer le trafic, et suffisamment grands pour contenir une rame entière avec la locomotive et les wagons (d'où l'importance du paramétrage Espacement des signaux en mode drag and drop).

En utilisant des signaux à sens unique, vérifiez bien qu'ils sont tous orientés dans le même sens. Une bonne idée est d'observer le premier train que vous faites circuler le long d'une voie nouvellement signalisée, afin de vous assurer que vous n'avez pas commis d'erreur.

Cliquez sur un signal à double sens existant pour le convertir en signal à sens unique. Cliquez à nouveau pour changer l'orientation du signal (qui reste à sens unique) ; un troisième clic convertira à nouveau le signal en double sens.

Si un train doit choisir parmi plusieurs voies, chacune contenant un signal à sens unique, il s'engagera sur la voie menant à sa destination quelle que soit la couleur des différents signaux (de sa voie ou des autres) et attendra si besoin que le signal passe au vert. Ceci contraste avec les signaux à double sens, où le train, si l'un des signaux est rouge, s'engage sur n'importe quelle voie dont le signal est vert, même si la voie alors empruntée ne mène pas vers sa destination.

Si un train arrive du mauvais côté d'un signal à sens unique, il fait immédiatement demi-tour.

Signaux à sens unique dans une boucle

Signaux dépendants

Un problème - le train de gauche pourrait partir en premier.
Résolution du problème par l'utilisation de signaux dépendants

L'image à droite montre une configuration où l'entrée dans une gare est contrôlée par des signaux de bloc simples. Quand au moins un des quais est libre, ce montage fonctionne correctement car un train entrant ira à ce quai libre. Cependant, observez ce qui arrive quand tous les quais sont occupés, comme dans la capture d'écran. Sur toutes les branches, les signaux sont rouges,le train entrant se dirige sur le chemin la plus simple - droit devant. Mais supposons que le train de ce quai reste un bon bout de temps à quai, pour quelque raison. Pendant ce temps, l'autre train quitte la gare. Le train entrant s'est engagé vers un quai, et est bloqué dans l'attente qu'il soit libéré, même s'il y a maintenant un autre quai libre disponible ! Il faut donc éviter que le train entrant ait la possibilité de choisir entre deux signaux rouges. Pour cela, nous devons utiliser un système de signaux dépendants, pré-signal et signaux de sortie.

Les pré-signaux affichent une couleur non seulement comme les signaux de bloc, en fonction du statut occupé ou libre de la voie immédiatement après, mais aussi en fonction d'autres signaux placés plus loin sur la voie.

Si un présignal d'entrée est suivi par un ou plusieurs signaux de sortie, il est au vert si et seulement si deux conditions sont réalisées: son bloc de voie est libre et au moins un des signaux de sortie est lui-même au vert. Dans l'exemple à droite il n'y a pas de signal de sortie au vert, le présignal d'entrée retient donc le train qui est arrivé. Dans un système de signaux dépendants, vous devez identifier quels signaux doivent être des pré-signaux d'entrée et lesquels seront des signaux de sortie.

Pré-signaux d'entrée

Entry presignal.png
S'il est suivi par un ou plusieurs signaux de sortie, un pré-signal d'entrée est vert aussi longtemps qu'il y a au moins un signal de sortie vert à sa suite. Autrement, il est rouge. Ça empêche les trains d'entrer dans un bloc tant qu'une sortie n'est pas disponible. Ainsi à l'entrée d'une gare aux quais tous occupés un train ne pourra pas choisir une voie à sa guise, il ne sera autorisé à entrer que lorsqu'un quai sera libéré et ne pourra aller qu'à ce quai devenu libre. Notez que les dépôts ont un signal à double sens incorporé, qui peut fonctionner comme un pré-signal d'entrée dans un système de signaux dépendants.

Si il n'y a pas de signal de sortie après un pré-signal d'entrée, celui-ci se comporte comme un simple signal de bloc. C'est pratique pour les pré-signaux d'entrée bi-directionnels qui n'ont besoin d'un système de signaux dépendants que dans une direction.

Signaux de sortie

Exit presignal.png
Un signal de sortie se comporte comme un signal de bloc, mais "indique" au présignal d'entrée que son bloc de voie est libre ou est occupé. Il est donc nécessaire au bon fonctionnement des signaux d'entrée et des signaux combinés.


Signaux combinés

Gare avec 1 pré-signal d'entrée, 2 signaux combinés et 4 signaux de sortie
Combo presignal.png
Il y a un troisième type de signal dépendant, qui n'introduit pas vraiment de nouvelle fonctionnalité. C'est le signal combiné qui agit simplement à la fois comme signal d'entrée et signal de sortie. Cela permet de contruire de grands arbres de signaux dépendants, comme montré à droite. Dans cet exemple la division du bloc de voies en plusieurs blocs plus petits permet de laisser entrer un train vers un quai libre même si un autre entré juste avant n'a pas fini de se garer à son propre quai, et bien sûr s'il n'y a plus de quai libre (ou, provisoirement plus de passage libre s'il y a un ou plusieurs trains en mouvement dans l'embranchement) alors aucun autre train ne sera autorisé à franchir le présignal d'ntrée.


Construire des signaux dépendants

Limitations

Le problèmes avec les signaux dépendants...

Un point important à noter, avec les signaux dépendants, est qu'un signal de sortie vert enclenche un pré-signal d'entrée vert au début du bloc, même si il n'est en réalité pas possible pour un train de se rendre à ce signal de sortie en raison de l'aménagement des voies (comme dans l'image ci-contre, pour un train qui viendrait de la voie de droite, en bas). Cela peut ruiner des systèmes plus complexes de signaux dépendants, et il faut donc aménager ces systèmes avec soin.

Note: un des bogues, marqué comme « ne sera pas résolu », est que les trains perdus ne prennent pas en compte les signaux de sorties de blocs. Si un train est perdu, il choisit une direction aléatoire à chaque jonction qu'il rencontre. Il ne prend donc pas en compte les signaux de sortie de bloc et peut ainsi facilement bloquer complètement un réseau avec des signaux dépendants.


Signaux de chemin

Deux nouveaux signaux dans l'interface des signaux.

Un bloc de voie contrôlé par un signal de chemin peut être occupé par plusieurs trains en même temps, sous réserve que chacun suive un itinéraire ne croisant celui d'aucun autre train.

bloc en Y délimité par trois signaux de bloc standard

Voici un exemple d'illustration.

Ici nous avons un bloc en Y entre trois signaux. La branche droite est occupée par un train. Un autre train arrive de la branche du bas et veut aller vers la branche de gauche. Le signal de bloc reste au rouge car il y a un train derrière lui sur son bloc. Le deuxième train doit donc attendre que le premier ait quitté le bloc pour pouvoir passer à son tour.

le Y a été fractionné en trois blocs : branche droite, branche gauche et jonction en ajoutant deux signaux de blocs supplémentaires

Il faudrait donc — toujours dans le modèle standard — fractionner ce bloc en plusieurs petits blocs, en ajoutant des signaux après la jonction. Dans cette situation le signal laisse passer le deuxième train car le premier n'est plus présent sur son bloc.

bloc en Y délimité par un signal de chemin et deux signaux de bloc standards

À l'inverse, le signal de chemin autorise le train venant du bas à pénétrer dans le bloc en Y m^me si l'autre train n'a pas encore quitté le bloc car la voie de son itinéraire (la branche de gauche) est libre. Nul besoin de fractionner le bloc en plusieurs petits blocs (pas besoin de signaux supplémentaires après la jonction).

Il y a deux choses à savoir à propos de ce signal :

  • placez-le uniquement là où les trains peuvent attendre sans bloquer de jonction ;
  • Ce signal ne fonctionne que dans un sens. Dans l'autre sens, il est soit ignoré, soit considéré comme un sens interdit selon le type de signal de chemin(voir ci-dessous).
<-->
  • Signal de chemin : Les trains peuvent passer ce signal en sens inverse.
-->
  • Signal de chemin à sens unique : les trains ne peuvent pas passer ce signal en sens inverse.

La plupart du temps, un signal de chemin standard sera suffisant, car passer un signal de chemin en sens inverse sera autant que possible évité lors de la recherche d'itinéraire. Mais les signaux de chemin à sens unique peuvent toutefois être utiles dans certains cas.

Comme vu dans l'illustration ci-dessus, ces deux nouveaux signaux se comportent un peu différemment des signaux standards d'openTTD. Les signaux de chemin sont rouges par défaut et ne deviendront vert que si, au moment où un train approche de ce signal (dans le bon sens), il peut réserver une voie vers la prochaine aire d'attente sécurisée de son itinéraire. Les aires d'attentes sécurisées sont — par définition — au pied des signaux, les dépôts et en fin de ligne. L'arrière d'un signal de chemin n'est pas considérée comme une aire d'attente sécurisée, donc les voies sont réservés jusqu'au prochain signal.

Comme la zone au pied d'un signal est considérée comme une aire d'attente sécurisée, vous ne devriez normalement pas placer de signal de chemin immédiatement après une jonction, mais seulement avant celle-ci. En effet, un train à l'arrêt avant une jonction maintient celle-ci dégagée pour les autres trains qui croiseraient à ce moment-là, alors qu'un signal placé immédiatement après une jonction force le train arrêté à son pied à stationner sur la jonction, bloquant celle-ci pour les autres trains (ainsi qu'on peut le voir dans la copie d'écran ci-dessous). C'est un avantage majeur par rapports aux signaux standards d'OpenTTD que vous devez placer avant et après les jonctions, ce qui entraîne le stationnement des trains sur celles-ci. Les signaux de chemin permettent d'éviter ce problème.

Le signal indiqué par une flèche est une mauvaise aire d'attente, car le train sur la jonction bloque les autres voies libres pour le train venant du haut. Il y a une deuxième mauvaise aire d'attente dans ce dessin. Saurez-vous la trouver ?

Paramètres avancés

Options avancées

Il y a trois nouvelles options avancées relatives aux signaux de chemin :

  • une des options permet de surligner les voies réservées. Cette option est pratique pour résoudre les problèmes au niveau des jonctions signalisées, car vous pouvez voir quelles sont les voies que le train a réservées après la jonction.

Les deux autres options contrôlent la façon dont les outils de signaux doivent se comporter :

  • vous pouvez paramétrer le type de signal qui sera construit par défaut, et
  • vous pouvez paramétrer les types de signaux de remplacement autorisés en cliquant avec Ctrl appuyé sur un signal existant.

Il y a quelques options supplémentaires relatives aux signaux, qui ne sont pas accessibles dans la fenêtre des options avancées. Ces options sont présentées (et il est expliqué comment les activer) dans l'article Signalisation du réseau ferroviaire : options et fonctionnalités avancées.

Exemple de base

Ci-dessous quelques exemples de réseaux ferroviaires qui utilisent le signal de chemin. L'article Signalisation du réseau ferroviaire : agencements complexes, non recommandé pour les débutants, donne quelques exemples plus évolués.

Jonction basique

Ceci est une jonction basique avec un trafic plus élevé.

Jonction basique pour des trains avec une longueur maximum de trois cases. Remarquez l'utilisation de signaux normaux sur la voie courante.

Gare basique à deux quais

Avec cet agencement de gare, les trains peuvent utiliser les deux quais en venant de chaque direction.

Gare basique.


Disponibilité de la fonctionnalité

<1.0

1.0-1.2

1.3

1.4

1.5-1.7

Nightly

Sémaphores

Semaphore.png

Les électro-sémaphores, ou sémaphores sont un type de signal qui ne diffèrent pas des signaux lumineux. Ils ont simplement une apparence différente, qui donne un aspect ancien.

Avant OpenTTD 0.6.0, les sémaphores n'étaient créés qu'en maintenant la touche Ctrl appuyée en plaçant les signaux. Depuis la version 0.6.0, les sémaphores seront créés en lieu et place des signaux lumineux avant une année configurée, 1975 par défaut. Cette option est appelée « Construire automatiquement des sémaphores avant » et peut être trouvée dans les Options avancées sous Construction et Signaux.

Après le placement, maintenir appuyé Ctrl en cliquant change le type de signal (pré-signal, signal de chemin etc.). Vous pouvez changer des sémaphores en signaux lumineux en utilisant l'outil de conversion de signal depuis l'interface de sélection des signaux, et en cliquant, avec Ctrl appuyé, sur un signal existant.

Histoire

Les sémaphore ont longtemps imprégné l'histoire du chemin de fer. Bien avant l'arrivée des signaux électriques, ils étaient utilisés pour indiquer la direction des aiguillages et assurer la sécurité des trains circulant sur les voies. Ils étaient d'abord contrôlés manuellement , puis furent contrôlés électriquement. Il s'agit d'un mécanisme (agrémenté parfois d'un signal lumineux) qui abaisse ou lève un bras en fonction du statut d'une voie.

Dans le jeu Transport Tycoon original, les signaux créés avant 1975 étaient des sémaphores. Après, c'était des signaux lumineux. Dans Transport Tycoon Deluxe, cette fonctionnalité a été retirée, puis elle a été restaurée dans TTDPatch et OpenTTD.


Disponibilité de la fonctionnalité

<1.0

1.0-1.2

1.3

1.4

1.5-1.7

Nightly

Diriger les trains

Remarquez que les signaux ne sont pas le meilleur moyen de diriger les trains vers des destinations complètement séparées (pour empêcher les crash et guider entre plusieurs voies menant à la même destination). Vous pouvez, pour cela, utiliser les Points de contrôle.

Voir aussi

Personal tools