Lisez-moi.txt/Fr

From OpenTTD
Jump to: navigation, search

Le readme officiel en anglais se trouve ici (version 1.0.5): http://hg.openttd.org/openttd/branches/1.0.hg/file/0022f5438962/readme.txt


LISEZ-MOI OpenTTD
Dernière mise à jour: 20/11/2010
Version livrée: 1.0.5
------------------------------------------------------------------------


Table des matières
------------------
1.0) À propos de
2.0) Contacts
 * 2.1 Signaler des bogues
 * 2.2 Signaler les désynchronisations
3.0) Plateformes supportées
4.0) Installer et exécuter OpenTTD
 * 4.1 Fichiers tiers (requis)
 * 4.2 Répertoires OpenTTD
 * 4.3 Installations portables (média externe)
5.0) Fonctionnalités de OpenTTD
 * 5.1 Tracer les actions potentiellement dangereuses6.0) Fichier de configuration
7.0) Compilation
 * 7.1) Bibliothèques requises/optionnelles
 * 7.2) Compilateurs supportés
8.0) Traduction
 * 8.1 Traduction
 * 8.2 Prévisualisation
9.0) Résolution de problèmes
X.X) Crédits


1.0) À propos de
---- -----------
OpenTTD est un jeu de simulation de transport basé sur le jeu populaire
Transport Tycoon Deluxe, écrit par Chris Sawyer. Il tente d'imiter le jeu
d'origine aussi fidèlement que possible, tout en l'améliorant avec de
nouvelles fonctionnalités.

OpenTTD est licencié sous la Licence Publique Générale GNU version 2.0.
Pour plus d'information, voyez le fichier 'COPYING'.

2.0) Contacts
---- --------
La manière la plus simple de contacter l'équipe OpenTTD est de soumettre des
rapports de bogue ou de poster des commentaires sur nos forums. Vous pouvez
aussi discuter avec nous sur IRC (#openttd sur irc.oftc.net).

La page d'accueil de OpenTTD est http://www.openttd.org/.

Vous pouvez aussi trouver les forums OpenTTD sur
http://forum.openttd.org/


2.1) Signaler des bogues
---- -------------------
Tout d'abord, vérifier si le bogue n'est pas déjà connu. Faites-le en
regardant dans le fichier appelé 'known-bugs.txt', qui est distribué
avec OpenTTD, comme ce lisez-moi.

Pour tracer nos bogues, nous utilisons un traceur de bogues appelé Flyspray.
Vous pouvez trouver le traceur sur http://bugs.openttd.org/. Avant de
vraiment faire un rapport, regardez dans les bogues déjà signalés là
pour voir si le bogue est déjà connu. Le fichier 'known-bugs.txt' peut
être un peu obsolète au moment où vous le lisez, car seuls les bogues
connus lors de la livraison y sont documentés. Regardez aussi les bogues
récemment fermés.

Quand vous êtes sûr qu'il n'a pas déjà été signalé, vous devriez:
 * Vous assurer que vous faites tourner une version récente, c.à.d.
   exécuter la dernière version stable ou nocturne, selon là où vous
   avez trouvé le bogue.
 * Assurez-vous de ne pas faire tourner de binaire non officiel, comme
  un paquet d'ajouts. Quand vous jouez avec un paquet d'ajouts, vous
   devriez signaler les bogues sur la file du forum dédiée à ce paquet
   d'ajouts.
 * Faites en sorte qu'il soit reproductible par les développeurs. En d'autres
   termes, créez une sauvegarde dans laquelle vous pouvez reproduire le
   problème, une fois chargée. Il est très utile de nous fournir les fichiers
   crash.dmp, crash.sav, crash.log et la capture d'écran du plantage, qui sont
   créés lors des plantages.
 * Vérifiez si le bogue est déjà signalé sur notre traceur de bogues. Cela
   comprend la recherche dans les rapports de bigues récemment clôturés,
   car le bogue pourrait être déjà corrigé.

Une fois tout ceci fait, vous pouvez signaler le bogue. Merci d'inclure les
informations suivantes dans votre rapport de bogue:
 * la version de OpenTTD (MERCI de tester la dernière construction SVN/nocturne)
 * les détails du bogue, y compris les instructions pour le reproduire
 * la plateforme (Win32, Linux, FreeBSD, ...) et le compilateur (y compris sa
   version), si vous avez compilé vous-mêmes OpenTTD.
 * Attachez-y une partie sauvegardée *et* une capture d'écran, si possible.
 * Si ce bogue ne s'est produit que récemment, merci de noter la dernière
   version sans le bogue, et la première qui l'inclut. Ainsi, nous pourrons
   le corriger plus vite en regardant les changements effectués.
 * Attachez crash.dmp, crash.log et crash.sav. Ces fichiers sont en général
   créés à côté de votre openttd.cfg. Le gestionnaire de plantages vous en
   indiquera l'emplacement.

2.2) Signaler les désynchronisations
---- -------------------------------
Comme les désynchronisations sont difficiles à reproduire, OpenTTD a la
possibilité de tracer toutes les actions faites par les clients, afin que
nous puissions rejouer toute la partie afin de rendre les désynchronisations
mieux reproductibles. Vous devez activer cette possibilité. Une fois activée,
une sauvegarde automatique sera faites, une fois la carte construite, dans
le répertoire 'save/autosave'; voyez les répertoires de OpenTTD pour savoir où
trouver ce répertoire. En outre, le fichier de trace 'commands-out.log' sera
créé et toutes les actions y seront enregistrées.

Pour activer le débogage des désynchronisations, vous devez mettre le niveau
de débogage pour 'desync' à au moins 1. Cela se fait en démarrant OpenTTD avec
'-d desync=<level>' en paramètre ou en tapant 'debug_level desync=<level>'
dans la console interne de OpenTTD.
Les niveaux de débogage de désynchronisation sont:
 0: rien.
 1: trace des commandes dans 'commands-out.log'.
 2: comme 1, plus vérification des caches de véhicule et trace de cela également.
 3: comme 2, plus sauvegardes mensuelles dans autosave.
 4 et supérieur: comme 3.

Redémarrer OpenTTD écrasera 'commands-out.log'. OpenTTD ne supprimera pas les
sauvegardes (dmp_cmds_*.sav) faites par le système de débogage des
désynchronisations; vous devrez donc les supprimer vous-mêmes à l'occasion!

Le format de nommage de ces sauvegardes de désynchronisation est le suivant:
dmp_cmds_XXXXXXXX_YYYYYYYY.sav. XXXXXXXX est la représentation hexadécimale
de la graine de génération du jeu, et YYYYYYYY la représentation hexadécimale
de la date du jeu. Cela trie les sauvegardes par jeu puis par date, permettant
de trouver plus facilement les bonnes sauvegardes.

Quand une désynchronisation est survenue alors que le débogage des
désynchronisations est activée, vous pouvez déposer un rapport de bogue
avec les fichiers suivants attachés:
 - commands-out.log car il contient toutes les commandes qui ont été faites
 - la dernière sauvegarde enregistrée (cherchez la dernière ligne commençant
   par 'save: dmp_cmds_' dans commands-out.log). Nous utilisons cette
   sauvegarde pour vérifier si nous pouvons rapidement reproduire la
   désynchronisation. Sinon, nous avons besoin...
 - la première sauvegarde enregistrée (cherchez la première ligne commençant
   par 'save' où la première partie, jusqu'au dernier souligné '_', est la
   même). Nous en avons besoin pour permettre de reproduire le bogue quand
   la dernière sauvegarde n'est pas assez ancienne. Si vous avez chargé un
   scénario ou une sauvegarde, vous devez l'attacher.
 - optionnellement, vous pouvez attacher les sauvegardez aux alentours de
   50%, 75%, 85%, 90% et 95% de l'avancement de la partie. Nous pouvons
   les utiliser pour accélérer la reproduction de la désynchronisation, mais
   nous devons pouvoir les reproduire avec la première sauvegarde et
   commands-out.log.
 - si vous avez utilisez des NewGRFs, vous devez les attacher, sauf si nous
   pouvons facilement les trouver nous-mêmes via, par exemple, grfcrawler
   ou quand elles sont dans le paquet OpenTTDCoop.

Ne supprimez PAS les sauvegardes dmp_cmds d'une désynchronisation que vous
avez signalée jusqu'à ce qu'elle soit corrigée; si, par erreur, vous nous
avez envoyé les mauvaises sauvegardes, nous ne pourrons pas reproduire
le problème et ne pourrons donc pas le corriger.

3.0) Plateformes supportées
---- ----------------------
OpenTTD a été porté sur différents plateformes et systèmes d'exploitation.
Il ne devrait pas être très difficile de le porter sur une nouvelle plateforme.
Les plateformes sur lesquelles il fonctionne actuellement sont:

  BeOS                 - SDL ou Allegro
  DOS                  - Allegro
  FreeBSD              - SDL
  Linux                - SDL ou Allegro
  MacOS X (universal)  - pilotes vidéo et son Cocoa
  MorphOS              - SDL
  OpenBSD              - SDL
  OS/2                 - SDL
  Windows              - Win32 GDI (plus rapide) ou SDL ou Allegro


4.0) Installer et exécuter OpenTTD
---- -----------------------------

Installer OpenTTD est assez direct. Soit vous avez téléchargé une archive
que vous devez extraire dans un répertoire où vous voulez que OpenTTD soit
installé, soit vous avez téléchargé un installeur qui extraira automatiquement
OpenTTD dans le répertoire indiqué.

OpenTTD cherche à de multiples emplacements pour trouver les fichiers de donnée
requis (décrits dans la section 4.2). Installer des fichiers tiers dans un
emplacement "partagé" a l'avantage que vous n'avez à le faire qu'une seule fois,
plutôt que de copier les fichiers de données dans toutes les versions de
OpenTTD que vous avez.
Les sauvegardes, les captures d'écran, etc. sont sauvegardées relativement au
fichier de configuration (openttd.cfg) actuellement utilisé. Cela veut dire que
si vous utilisez un fichier de configuration dans un de ces répertoires partagé,
les sauvegardes iront dans le répertoire /save à côté de ce fichier openttd.cfg.
Si vous voulez avoir les sauvegardes et les captures d'écran dans le répertoire
où le binaire OpenTTD se trouve, mettez simplement votre fichier de configuration
là. Mais si vous supprimez ce fichier de configuration, les sauvegardes resteront
dans ce répertoire (voir les notes dans la section 4.2).

OpenTTD est livré sans IAs; donc, si vous voulez jouer avec des IAs, vous devez
les télécharger. La manière la plus simple est de le faire via le bouton "Vérifier
le contenu en ligne" du menu principal. Vous pouvez choisir certaines IAs que vous
pensez être compatibles avec votre style de jeu. Une autre manière de faire est de
télécharger manuellement ces IAs depuis le forum, bien que de cette manière,
vous deviez vous assurer d'installer également toutes les bibliothèques requises
par l'IA; elles seront automatiquement sélectionnées (et téléchargées) si vous
récupérez les IAs depuis la "Vérification du contenu en ligne". Si vous n'avez
pas d'IA mais avez configuré OpenTTD pour démarrer avec une IA, un message sera
affiché indiquant que l'IA 'factice' a été démarrée.

4.1) Fichiers tiers (requis):
---- ------------------------

Avant de lancer OpenTTD, vous devez mettre les fichiers de données du jeu
dans un répertoire /data qui peut être à différents endroits indiqués dans
la section suivante.

Pour OpenTTD, vous devez obtenir certains fichiers de données tiers. Pour cela,
vous avez le choix entre utiliser les fichiers de données du Transport Tycoon
Deluxe original, ou un ensemble de fichiers de données libres.

Ne copiez PAS les fichiers inclus dans OpenTTD dans des répertoires "partagés"
(expliqués dans les sections suivantes) car tôt ou tard vous aurez des problèmes
d'affichage en utilisant d'autres versions du jeu.

4.1.1) Fichiers de graphiques et de sons libres
------ ----------------------------------------
Les fichiers de données libres, divisés entre OpenGFX pour les graphiques,
OpenSFX pour les sons et OpenMSX pour la musique, peuvent être trouvés sur:
 - http://www.openttd.org/download-opengfx pour OpenGFX
 - http://www.openttd.org/download-opensfx pour OpenSFX
 - http://www.openttd.org/download-openmsx pour OpenMSX
Merci de suivre les fichiers readme de ces paquets pour la procédure
d'installation.
L'installeur Windows peut optionnellement télécharger et installer ces
paquets.

4.1.2) Fichiers de graphiques et de sons originaux de Transport Tycoon Deluxe
------ ----------------------------------------------------------------------
Si vous voulez jouer avec les fichiers de données originaux de Transport
Tycoon Deluxe, vous devez copier les fichiers de données depuis le CD-ROM dans
le répertoire /data. Cela n'est pas important si vous les copiez depuis la
version DOS ou Windows de Transport Tycoon Deluxe. L'installeur Windows peut
optionnellement copier ces fichiers.
Vous devez copier les fichiers suivants:
 - sample.cat
 - trg1r.grf ou TRG1.GRF
 - trgcr.grf ou TRGC.GRF
 - trghr.grf ou TRGH.GRF
 - trgir.grf ou TRGI.GRF
 - trgtr.grf ou TRGT.GRF

4.1.3) Musique originale de Transport Tycoon Deluxe
------ --------------------------------------------
Si vous voulez la musique de Transport Tycoon Deluxe, copiez le
répertoire /gm depuis la version Windows de Transport Tycoon Deluxe
dans votre répertoire OpenTTD (pas votre répertoire data - voir aussi
l'explication dans les sections suivantes). La musique de la version DOS,
comme celle du Transport Tycoon originale, ne fonctionne pas.

4.1.4) IAs
------ ---
Si vous voulez des IAs, utilisez le chargeur de contenu du jeu. Si, pour une
raison quelconque, ce n'est pas possible ou que vous voulez utiliser une IA
qui n'a pas été chargée sur le système de contenu en ligne, téléchargez le
fichier tar et placez-le dans le répertoire ai/. Si l'IA a besoin de
bibliothèques, vous devrez les télécharger aussi et les mettre dans le
répertoire ai/library/. Toutes les IAs et les bibliothèques d'IA qui ont
été chargées sur le système de contenu en ligne peut être trouvé sur
http://noai.openttd.org/downloads/. Les IAs et les bibliothèques peuvent
être trouvées sous la forme de paquets .tar.gz. OpenTTD peut lire dans les
fichiers tar, mais il ne peut pas extraire les fichiers .tar.gz.
Pour savoir de quelles bibliothèques vous avez besoin pour une IA, vous
devez démarrer l'IA et attendre qu'un message d'erreur s'affiche. Ce message
vous dira: "impossible de trouver la bibliothèque 'nom-lib'". Téléchargez
cette bibliothèque et réessayez.

4.2) Répertoires OpenTTD
---- -------------------

Les fichiers tiers requis listés dans la section 4.1 "Fichiers tiers (requis)",
tout comme les autres extensions non obligatoires (NewGRFs, IA, cartes
d'altitude, scénarios) peuvent être mis à différents endroits:
	1. Le répertoire de travail courant (depuis lequel vous avez démarré OpenTTD)
		Pour les systèmes d'exploitation non-Windows, OpenTTD ne cherchera pas les
		fichiers dans ce répertoire si c'est votre répertoire personnel, c.à.d.
		"~/", ou si c'est le répertoire racine, c.à.d. "/".
	2. Votre répertoire personnel
		Windows: C:\Mes Documents (95, 98, ME)
		         C:\Documents and Settings\<nom_utilisateur>\Mes Documents\OpenTTD (2000, XP)
		         C:\Users\<nom_utilisateur>\Documents\OpenTTD (Vista, 7)
		Mac OSX: ~/Documents/OpenTTD
		Linux:   ~/.openttd
	3. Le répertoire partagé
		Windows: C:\Documents and Settings\All Users\Shared Documents\OpenTTD (2000, XP)
		         C:\Users\Public\Documents\OpenTTD (Vista, 7)
		Mac OSX: /Library/Application Support/OpenTTD
		Linux:   non disponible
	4. Le répertoire du binaire (là où se trouve l'exécutable de OpenTTD)
		Windows: C:\Program Files\OpenTTD
		Linux:   /usr/games
	5. Le répertoire d'installation (Linux seulement)
		Linux:   /usr/share/games/openttd
	6. Le paquet de l'application (Mac OSX seulement)
		Il comprend les fichiers OpenTTD (grf+lng) et il fonctionnera tant qu'ils
		ne sont pas touchés

Notes:
	- Linux, dans la liste précédente, signifie .deb, mais la plupart des chemins devraient
	  être similaires pour les autres.
	- L'ordre de recherche précédent est aussi utilisé pour les NewGRFs et openttd.cfg.
	- Si openttd.cfg n'est pas trouvé, alors il sera créé en utilisant l'ordre 2, 4, 1, 3, 5.
	- Les sauvegardes seront relatives au fichier de configuration seulement s'il n'y a pas de
	  répertoire save/ dans les chemins avec la plus haute priorité que le chemin du fichier de
	  configuration, mais les sauvegardes automatiques et les captures d'écran seront toujours
	  relatives au fichier de configuration.

Le paramétrage préféré:
Mettez les fichiers tiers dans le répertoire partagé (ou dans votre répertoire personnel
si vous n'avez pas les droits d'écriture sur le répertoire partagé), et votre fichier
de configuration openttd.cfg dans le répertoire personnel (là où le jeu placera alors
aussi les sauvegardes et les captures d'écran).


4.3) Installations portables (média externe)
---- ---------------------------------------

Vous pouvez installer OpenTTD sur un média externe afin de pouvoir l'emporter avec
vous, c.à.d. en utilisant une clé USB, ou un disque USB, etc.
Créez un répertoire où vous stockerez le jeu (c.à.d. OpenTTD/).
Copiez le binaire (OpenTTD.exe, OpenTTD.app, openttd, etc.), data/ et votre
openttd.cfg dans ce répertoire.
Vous pouvez copier les binaires depuis n'importe quel système d'exploitation
dans ce répertoire, ce qui vous permettra de jouer au jeu sur quasiment
n'importe quelle machine à laquelle vous pouvez attacher le média.
Comme toujours - les fichiers grf supplémentaires sont stockés dans le
répertoire data/ (pour les détails, de nouveau, voir la section 4.1).


5.0) Fonctionnalités de OpenTTD
---- --------------------------

OpenTTD a beaucoup de fonctionnalités qui vont au-delà de l'émulation du
Transport Tycoon Deluxe original. Malheureusement, il n'y a actuellement
pas de liste exhaustive des fonctionnalités; mais il y a une liste des
fonctionnalités de base sur le web, et quelques fonctionnalités optionnelles
peuvent être contrôlées via la fenêtre de Configuration avancée. Nous
implémentons aussi certaines fonctionnalités issues de TTDPatch (http://www.ttdpatch.net/).

Plusieurs contrôles importants non standards:

* Ctrl modifie de nombreuses commandes et les rend plus puissantes. Par
  exemple, Ctrl-clic sur les signaux avec l'outil de construction de signaux
  modifie leur comportement; tenir Ctrl appuyé quand l'outil de construction
  de voie est actif le transforme en outil de suppression de voie, et ainsi
  de suite. Voyez http://wiki.openttd.org/Hidden_features pour une liste
  non exhaustive, ou regardez les bulles d'aide.
* Console dans le jeu. Plus d'information à http://wiki.openttd.org/index.php/Console
* Un clic droit affiche les bulles d'aide.


5.1) Tracer les actions potentiellement dangereuses
---- ----------------------------------------------

OpenTTD est un programme complexe, et ensemble avec NewGRF, il peut présenter
un comportement bogué. Mais les bogues dans le code ne sont pas seuls à
pouvoir causer des problèmes. Il y a plusieurs manières d'affecter l'état du
jeu, résultant éventuellement en un plantage du programme ou des
désynchronisations multijoueurs.
La manière la plus facile serait d'interdire toutes ces actions risquées,
mais cela affecterait l'utilisabilité du jeu pour de nombreux joueurs. Nous
ne voulons certainement pas changer cela. Cependant, nous recevons des
rapports de bogues de ce fait. Pour réduire le temps passé à résoudre
ces problèmes, ces actions potentiellement risquées sont tracées dans la
sauvegarde (y compris crash.sav). La trace est stockées dans les traces
de plantage, aussi.

L'information tracée:

* Ajout / suppression / modification de l'ordre des NewGRFs
* Modification des paramètres NewGRF, chargement de NewGRF compatible
* Modification du mode de jeu (éditeur de scénario <-> jeu normal)
* Chargement d'une partie sauvegardée dans une version différente de
  OpenTTD / TTDPatch / Transport Tycoon Deluxe / Transport Tycoon original
* Lancement d'une construction OpenTTD modifiée
* Modification des paramètres affectant le comportement NewGRF (paramètres
risqués pour le réseau)
* Changement du paysage (par triche)
* Déclenchement de bogues NewGRF

Aucune information personnelle n'est stockée.

Vous pouvez afficher la trace du jeu en tapant 'gamelog' dans la console ou en
lançant OpenTTD en mode débogage.


6.0) Fichier de configuration
---- ------------------------
Le fichier de configuration pour OpenTTD (openttd.cfg) est dans un simple
format .INI comme dans Windows. Il est en grande partie non documenté.
Presque tous les paramètres peuvent être modifiés dans le jeu en
utilisant la fenêtre 'Configuration avancée'.
Si vous ne pouvez pas trouver openttd.cfg, vous devriez regarder dans les
répertoires décrits dans la section 4.2. Si vous n'avez pas de fichier
openttd.cfg, OpenTTD en créera un après sa fermeture.


7.0) Compilation
---- -----------
Windows:
  Vous avez besoin de Microsoft Visual Studio .NET. Ouvrez le fichier de
  projet, et il devrait se construire automatiquement. Si vous voulez
  le construire avec le support SDL, vous devez ajouter WITH_SDL dans les paramètres
  du projet.
  Le support de PNG (WITH_PNG) et de ZLIB (WITH_ZLIB) est activé par défaut.
  Pour que cela fonctionne, vous aurez besoin de leurs fichiers de
  développement. Pour de meilleurs résultats, téléchargez le fichier
  openttd-useful.zip depuis http://www.openttd.org/download-openttd-useful
  Mettez les fichiers d'entête dans le répertoire include/ de votre
  compilateur et les fichiers de bibliothèque (.lib) dans le répertoire
  lib/.
  Pour plus d'aide avec VS, voyez docs/Readme_Windows_MSVC.txt.

  Vous pouvez aussi le construire en utilisant le Makefile avec MSYS/MinGW
  ou Cygwin/MinGW.
  Merci le lire le Makefile pour plus d'information.

Solaris, FreeBSD, OpenBSD:
  Utilisez "gmake", mais faites un "./configure" avant la première construction.

Linux/Unix:
  OpenTTD peut être construit avec le "make" GNU. Sur les systèmes non GNU, il est
  appelé "gmake". Cependant, pour la première construction, on doit d'abord faire
  un "./configure".

MacOS X:
  Utilisez "make" ou Xcode (qui appellera alors make à votre place).
  Cela vous donnera un binaire pour votre type de CPU (PPC/Intel).
  Cependant, pour la première construction, on doit d'abord faire
  un "./configure".
  Pour créer un binaire de type universel, tapez
  "./configure --enabled-universal" au lieu de "./configure".

BeOS:
  Utilisez "make", mais faites un "./configure" avant la première construction.

MorphOS:
  Utilisez "make". Cependant, pour la première construction, faites d'abord
  un "./configure". Notez que vous aurez besoin du SDK MorphOS, des dernières
  mises à jour de libnix (sinon des parties C++ de OpenTTD ne seront pas
  construites), et du SDK powersdl.library SDK. Optionellement aussi, les
  fichiers développeur de libz, libpng et freetype2.

OS/2:
  Un environnement de construction GNU complet est requis pour construire la
  version OS/2. Voyez le fichier docs/Readme_OS2.txt pour plus d'information.

DOS:
  Un environnement de construction avec DJGPP est nécessaire, ainsi que des
  bibliothèques comme Allegro, zlib et libpng, qui peuvent toutes être téléchargées
  depuis le site web de DJGPP. La compilation est assez directe: utilisez
  make, mais faites un "./configure" avant la première construction.
  Le binaire construit aura besoin de cwsdpmi.exe dans le même répertoire
  que l'exécutable openttd.exe. cwsdpmi.exe peut être trouvé dans le
  sous-répertoire os/dos. Si vous compilez avec le déshabillage activé,
  un binaire sera généra qui n'aura pas besoin de cwsdpmi.exe, en ajoutant
  le cswdstub.exe au binaire OpenTTD créé.

7.1) Bibliothèques requises/optionnelles
---- -----------------------------------
Les bibliothèques suivantes sont utilisées par OpenTTD pour:
  - libSDL/liballegro: accès matériel (vidéo, son, souris)
  - zlib: (dé)compression de sauvegardes
  - liblzo2: (dé)compression d'anciennes (avant 0.3.0) sauvegardes
  - libpng: fabrication de captures d'écran et chargement de cartes d'altitude
  - libfreetype: chargement et rendu des fontes génériques
  - libfontconfig: recherche de fontes, résolution des noms de fontes en fontes réelles
  - libicu: gestion des écritures de la droite vers la gauche (par ex. arabe et perse)

OpenTTD n'a pas besoin d'autre bibliothèque, mais sans zlib, vous ne pourrez
pas ouvrir la plupart des sauvegardes ou utiliser le système de contenu
en ligne. Sans libSDL/liballegro sur des machines non Windows et non MaxOS X,
vous n'aurez pas d'interface graphique; vous allez construire un serveur
dédié.

Pour recompiler les graphismes supplémentaires nécessaires pour jouer avec
les graphies du Transport Tycoon Deluxe original, vous aurez aussi besoin
de GRFCodec (qui inclut NFORenum). GRFCodec peut être trouvé sur:
http://www.openttd.org/download-grfcodec
La compilation de ces graphismes supplémentaires n'a en général pas lieu,
sauf si vous supprimez les fichiers graphiques en utilisant
"make maintainer-clean".

7.2) Compilateurs supportés
---- ----------------------
Les compilateurs suivants sont connus pour compiler OpenTTD:
  - Microsoft Visual C++ (MSVC) 2005 et 2008.
    La version 2005 donne des faux avertissements sur des problèmes de portée.
  - Collection de compilateur GNU (GCC) 3.3 - 4.5.
    Les versions 4.1 et précédentes donnent de faux avertissements sur des variables
    non initialisées.
    Les versions 4.4 et suivantes donnent de faux avertissements sur la libération
    des objets du tas.
  - Compilateur C++ de Intel (ICC) 11.0 et 11.1.

Les compilateurs suivants sont connus pour ne pas compiler OpenTTD:
  - Microsoft Visual C++ (MSVC) 2003 et antérieur.
  - Collection de compilateur GNU (GCC) 3.2 et précédents.
  - (Open) Watcom.

Si l'un de ces compilateurs peut compiler OpenTTD de nouveau, merci de nous le
faire savoir.

8.0) Traduction
---- ----------
Voyez http://www.openttd.org/development pour une information à jour.

L'utilisation du service de traduction en ligne, situé à
http://translator.openttd.org/, est fortement encouragé. Pour obtenir un
compte, suivez simplement les directives dans la FAQ du site web du traducteur.

Si, pour certaines raisons, le site web est indisponible pour un long temps,
l'information ci-dessous peut être utile.

Merci de contacter le gestionnaire des traductions (http://www.openttd.org/contact)
avant de commencer un processus de traduction! Cela évite un double travail,
car quelqu'un d'autre peut avoir déjà commencé la traduction de la même langue.

8.1) Traduction
---- ----------
Donc, maintenant que vous avez informé l'équipe de développement de votre
intention de traduire (Vous l'avez fait, n'est-ce pas?), vous pouvez récupérer
english.txt (trouvé sur le dépôt SVN sous /src/lang) et le traduire.

Vous devez modifier les deux premières lignes du fichier de cette façon:

##name Nom-anglais-de-la-langue
##ownname Nom-natif-de-la-langue

Note: Ne modifiez pas les parties suivantes du fichier:

    * Identifiants de chaîne (le premier mot de chaque ligne)
    * Les parties de chaîne qui sont entre accolades (comme {STRING})
    * Les lignes commençant par ## (comme ##id), autres que les deux premières
      lignes du fichier

8.2) Prévisualisation
---- ----------------
Afin de voir la traduction dans le jeu, vous devez compiler votre fichier de langue
avec l'utilitaire strgen. Vous pouvez télécharger strgen précompilé depuis:
http://www.openttd.org/download-strgen
Pour le compiler vous-mêmes, prenez simplement les sources normales de OpenTTD
et construisez-les. Pendant le processus de construction, l'utilitaire strgen
sera construit.

strgen est un utilitaire en ligne de commande. Il prend le nom du fichier de
langue en paramètre. Exemple:

strgen lang/german.txt

Cela entraîne la compilation de german.txt et produit un autre fichier appelé
german.lng.
Toute chaîne manquante sera remplacée par la chaîne en anglais. Notez qu'il
recherche english.txt dans le sous-répertoire des langues, qui est là où votre
fichier de langage devrait se trouver.

C'est tout! Vous devriez pouvoir maintenant choisir la langue dans les options du jeu.

9.0) Résolution de problèmes
---- -----------------------

Vous voir toutes les options de démarrage disponibles, lancez OpenTTD avec
l'option "./openttd -h". Cela peut vous aider à découvrir certains paramètres.

Si le jeu se comporte étrangement et que vous vous sentez l'esprit aventureux,
vous pouvez essayer le drapeau "-d [[<nom>]=[<niveau>]", où les niveaux les
plus élevés vous donneront plus de sortie de débogage. La variable "nom"
peut vous aider à afficher seulement certains types de messages de débogage.
Ceci est pour la plupart non documenté, donc il vaut mieux regarder dans le fichier
de code source debug.c pour les différents types de débogage. Pour plus
d'information, regardez http://wiki.openttd.org/index.php/Command_line.

Le problème le plus fréquent est l'absence de fichiers de données. Merci
d'installer OpenGFX et éventuellement OpenSFX et OpenMSX. Voyez la section
4.1.1 pour plus d'information.

Dans certaines circonstances, surtout sous Ubuntu, OpenTTD peut être
très lent et/ou se geler. Voyez known-bugs.txt pour plus d'information et
comment résoudre ce problème sur votre machine.

Sous Windows 98 et inférieur, il est impossible d'utiliser un serveur dédié;
il échouera au démarrage. Peut-être est-ce mieux, car ces OS ne sont pas
réputés pour leur stabilité.

Avec le support additionnel de textes basés sur les fontes, choisir une fonte
non latine entraînera de nombreux déchets (beaucoup de '?') à l'écran. Merci
d'ouvrir votre fichier de configuration et d'ajouter une fonte désirée pour
small/medium/-et large_font. Ce peut être un nom de fonte comme "Tahoma"
ou un chemin vers une fonte.

Tout fichier NewGRF utilisé dans une partie est stocké dans la sauvegarde, et
elle refusera de se charger si vous n'avez pas ce fichier NewGRF disponible.
Une liste des fichiers manquants sera affichée dans la console à ce moment-là;
utilisez donc le drapeau '-d' (sous Windows) pour voir cette liste. Vous devrez
simplement trouver ces fichiers (http://grfcrawler.tt-forums.net/), les mettre
dans le répertoire data/, et vous serez prêts à démarrer.

X.X) Crédits
---- -------
L'équipe OpenTTD (par ordre alphabétique):
  Albert Hofkamp (Alberth)       - expert IHM
  Jean-François Claeys (Belugas) - IHM, nouvelels industries et plus
  Matthijs Kooijman (blathijs)   - Gourou de la détermination de chemin, reprise du pool
  Christoph Elsenhans (frosch)   - Codage général
  Loïc Guilloux (glx)            - Expert Windows
  Michael Lutz (michi_cc)        - Signaux de voie
  Owen Rudge (orudge)            - Hébergeur du forum, portage OS/2
  Peter Nelson (peter1138)       - Descendant spirituel des dieux NewGRF
  Ingo von Borstel (planetmaker) - Soutien
  Remko Bijker (Rubidium)        - Responsable des codeurs, et bien plus
  Zdeněk Sojka (SmatZ)           - Chercheur et correcteur de bogues
  José Soler (Terkhen)           - Codage général
  Thijs Marinussen (Yexo)        - Structure d'IA

Développeurs inactifs:
  Bjarni Corfitzen (Bjarni)      - Portage MacOSX, codeur et véhicules
  Victor Fischer (Celestar)      - Programme partout où vous avez besoin de lui
  Tamás Faragó (Darkvater)       - Ancien responsable des codeurs
  Jaroslav Mazanec (KUDr)        - YAPG (dieu de Encore une autre détermination de chemin) ;)
  Jonathan Coome (Maedhros)      - Grand prêtre du temple NewGRF
  Attila Bán (MiHaMiX)           - WebTranslator 1 et 2
  Christoph Mallon (Tron)        - Programmeur, règles de conformité du code

Développeurs retirés:
  Ludvig Strigeus (ludde)        - Auteur de OpenTTD, codeur principal (0.1 - 0.3.3)
  Serge Paquet (vurlix)          - Assistant chef de projet, codeur (0.1 - 0.3.3)
  Dominik Scherer (dominik81)    - Responsable programmeur, expert IHM (0.3.0 - 0.3.6)
  Benedikt Brüggemeier (skidd13) - Correcteur de bogues et réécriture du code
  Patric Stout (TrueBrain)       - Programmeur (0.3 - pre0.7), administrateur système (actif)

Merci à:
  Josef Drexler                  - Pour son gros travail sur TTDPatch.
  Marcin Grzegorczyk             - Pour son travail sur TTDPatch et la documentation des entrailles et des graphismes
                                   de Transport Tycoon Deluxe (signaux et fondations des voies)
  Petr Baudiš (pasky)            - De nombreux ajouts, support de NewGRF, etc.
  Simon Sasburg (HackyKid)       - Pour les nombreuses corrections dont il nous a gratifiés
  Stefan Meißner (sign_de)       - Pour son travail sur la console
  Mike Ragsdale                  - Installeur de OpenTTD
  Cian Duffy (MYOB)              - Portage BeOS / rédaction du manuel
  Christian Rosentreter (tokai)  - Portage MorphOS / AmigaOS
  Richard Kempton (RichK67)      - Aéroports supplémentaires, implémentation initiale de TGP
  Alberto Demichelis             - Langage de script Squirrel
  L. Peter Deutsch               - Implémentation de MD5
  Michael Blunck                 - Pour avoir révolutionné TTD avec des graphismes superbes
  George                         - Graphismes de canaux
  David Dallaston (Pikka)        - Voies de tramway
  Tous les traducteurs           - Pour leur aide à faire de OpenTTD un jeu vraiment international
  Signaleurs de bogues           - Merci pour tous les rapports de bogue
  Chris Sawyer                   - Pour un jeu incroyable!
Personal tools